Image pour La statue du Christ-Roi aux Houches
Voyages en podcast

La statue du Christ-Roi aux Houches

🎙️ Direction les Houches et son colossal Christ-Roi. Une statue de 25 mètres de hauteur, classée monument historique, qui nous rappelle celle du Corcovado à Rio de Janeiro au Brésil.

Une statue imposante aux Houches

Statue du Christ-Roi aux Houches ©gaylordpedretti_ATMB

Située à 1 200 mètres d’altitude, la statue monumentale du Christ-Roi des Houches domine la route d’accès à la vallée de Chamonix. C’est une statue de 25 mètres de hauteur qui se dresse sur un rocher de 50 mètres dans la forêt de Coupeau face à la chaîne du Mont-Blanc.

L’ensemble de la statue de béton armé pèse 500 tonnes.

Le saviez-vous ?

À l’époque, le béton armé était considéré comme un matériau novateur.

Les coffrages de la statue ont été réalisés à partir d’une maquette. Cette dernière comprenait le haut de la poitrine, les bras et la tête. Ces éléments ont été modelés dans l’atelier de Paris puis expédiés par train. Le travail de sculpture a ensuite été fait sur place, le bras bénissant étant l’élément le plus compliqué à réaliser.

La statue du Christ-Roi est la deuxième plus haute statue de France. Un escalier de 84 marches en mélèze de coupeau conduit à une plateforme dissimulée derrière l’auréole d’où l’on peut jouir d’un panorama exceptionnel.

Le saviez-vous ?

La statue la plus haute de France se situe non loin de là, dans l’Ain à Méribel plus précisément. Il s’agit de la Vierge du Mas Rillier, également sculptée par Georges Serraz. Elle culmine à 32,6 m.

La statue du Christ-Roi aux Houches a un gabarit et un poids imposants. Cela pouvait nuire à sa stabilité face au vent. Pour éviter tout problème, les concepteurs ont ajouté un socle en béton dont les murs mesurent 48 cm d’épaisseur.

Le corps de la statue est élevé sur une chapelle voûtée en plein-cintre qui tient lieu de sous bassement. À l’intérieur, deux autels sont accolés dos à dos. Deux prêtres pouvaient ainsi officier en même temps, l’un face aux fidèles, l’autre face à la chaîne du Mont-Blanc.

Le Christ-Roi au dessus des Houches ©gaylordpedretti_ATMB

La cloche du Christ-Roi

Avec l’écho des montagnes, nous pouvons entendre résonner la cloche du Christ-Roi tous les jours dans une bonne partie de la vallée. Elle retentit 3 fois par jour pour les Angélus à 8 h, 12 h et 19 h, ainsi que pour les offices d’été.

Le saviez-vous ?

Initialement un clocher et un carillon à trois cloches devaient être posés. Cependant, durant l’occupation, la fonderie Paccard doit céder aux Allemands un important volume de métaux. Les ambitions du projet doivent être revues à la baisse.

En 1974, une cloche de 1 800 kg pour 143,7 cm de diamètre à sa base est réalisée à Sevrier. Son ascension à Coupeau est retardée par plusieurs rebondissements et est finalement effective le 11 août 1949. Elle est installée dans un petit bâtiment à côté de la statue. Cette cloche est la plus grande cloche de la vallée de Chamonix-Mont-Blanc.

L’histoire du Christ-Roi des Houches

C’est en 1926 que débute l’histoire de la statue du Christ-Roi aux Houches. Le curé de ce village de montagne, l’abbé Claude Délassiat souhaitait élever une statue proclamant la royauté universelle du Christ. Cette idée était portée par le pape Pie XI.

Le saviez-vous ?

Le pape Pie XI était un alpiniste. Après une de ses ascensions du Mont-Blanc, il avait logé dans le village des Houches.

Par la construction de la statue et le choix du lieu, l’abbé Délassiat rend un double hommage.

Une statue monumentale

Statue du Christ-Roi au dessus des Houches ©gaylordpedretti_ATMB

Le projet est ambitieux, il doit correspondre au cadre grandiose dans lequel l’abbé exerce son sacerdoce.

La statue devait être gigantesque pour exprimer la foi chrétienne en ce milieu du XXe siècle.

À cette époque, à travers le monde, plusieurs représentations du Christ et de la vierge dominaient les sites naturels les plus grandioses de la planète. Le plus célèbre ? Le Christ-Roi construit sur le Corcovado dans la baie de Rio de Janeiro au Brésil.

En Europe, il n’y en avait pas. En tant que point culminant du continent : le site est bien choisi !

Un message de paix

L’Europe est à cette époque, marquée par la guerre de 14-18 et la montée du nazisme inquiète. L’abbé Délassiat avait donc pour objectif de symboliser l’amour et la paix entre les hommes à travers cette statue.

Un message de paix pour rappeler à tous, croyants ou non, le message du Christ : AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES.

C’est le sculpteur Georges Serraz spécialisé dans la sculpture religieux, qui, après un concours, fut choisi pour réaliser la maquette de la statue. L’architecte houchard Viggo Féveile supervise l’aménagement intérieur et la réalisation d’un campanile, construit à côté de la statue et qui abrite la cloche de la Paix.

En août 1933, la première pierre est posée et bénie.

L’accès au chantier est compliqué. Les ouvriers qui sont obligés de travailler sur place doivent emprunter des routes non-carrossables. Afin d’acheminer le matériel, des wagonnets sur rails sont installés.

Un an plus tard, le 19 août 1934, la statue est inaugurée par l’évêque qui est alors accompagné par la fanfare du 27e bataillon des chasseurs alpins.

En 1977 la société civile de coupeau jusqu’alors propriétaire du monument en fait don à la commune pour un franc symbolique.

Statue du Christ-Roi aux Houches ©gaylordpedretti_ATMB

Aujourd’hui, la statue du Christ-Roi est classée au titre des monuments historiques.

Pour venir découvrir cette statue colossale, prenez la sortie 27 les Houches Centre sur la RN205. Avant de découvrir ce monument historique, n’oubliez pas de consulter l’info trafic.

Fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *