Image pour Le château de Bonneville
Voyages en podcast

Le château de Bonneville

🎙️ En route vers l’un des derniers châteaux forts de la Haute-Savoie : le Château de Bonneville.

L’histoire du château fort

L’histoire du château de Bonneville commence en 1262. Le futur comte Pierre de Savoie, marié à Agnès de Faucigny, érigea un fortin en bois sur une butte. Vers 1290, ce petit fort est remplacé par le château actuel que l’on doit à sa fille Béatrice de Faucigny, fondatrice de Bonneville.

Celui que l’on peut appeler aussi château des Sires de Faucigny ou de Beatrix de Faucigny est un ancien château fort. Il fait partie d’un puissant réseau de fortifications. Le château de Bonneville est un château presque millénaire contrairement au château des Avenières.

La demeure seigneuriale, située dans l’ancienne capitale du Faucigny, devient résidence comtale. Suite à l’incendie de 1392, le château devient siège de châtellenie.

A partir du XVIe siècle, le château est transformé en prison. C’est grâce à cela qu’il évitera la ruine. Il gardera cette affectation jusqu’en 1934 et durant la seconde Guerre Mondiale.

Une architecture savoyarde

Vaste bâtiment orienté Est-Ouest, le château reprend les codes du « carré savoyard ». Ce type de construction correspond à un quadrilatère ayant à chaque angle une tour cylindrique.

Aujourd’hui, il ne reste que deux tours d’angle. D’importants travaux de restauration ont été mis en œuvre pour rendre les courtines accessibles. Pour rappel, une courtine est une muraille reliant deux tours.

A l’Est, deux tours de 21 mètres et de 15 mètres de hauteur, ont été érigées par Béatrice de Faucigny. Respectivement la « Tour Noire », et la « Tour Blanche », elles sont séparées par une courtine de 18 mètres. Derrière cette muraille se trouve la cour seigneuriale. Ce sont les parties les plus anciennes du château.

A l’époque, l’accès au château se faisait par une porte fortifiée encadrée de deux tours et précédée par un pont-levis.

A l’ouest, la partie du château a totalement été défigurée de par l’aménagement des prisons. Une seule exception à cette destruction est située dans la courtine sud. Il s’agit d’une jolie fenêtre gothique à double ogive murée.

Si vous souhaitez participer à la conservation de ce château unique des Savoies, n’hésitez pas à faire à un don.

Béatrice de Faucigny, fondatrice de Bonneville

Béatrice ou Béatrix de Faucigny, née en 1234 ou 1237 et morte en 1310, est une aristocrate. Enfant unique, elle est la fille du comte Pierre de Savoie et d’Agnès de Faucigny.

En 1253 et selon la volonté de son grand-père, elle se mariera avec le Dauphin Guigues VII de Viennois.

Entre 1268 et 1296, elle hérita de sa mère la seigneurie de Faucigny.

D’où vient le nom de la ville de « Bonneville » ?

Béatrix de Faucigny est en quelque sorte est la fondatrice de Bonneville.

En 1289, elle annonce aux habitants du bourg « Je reviendrais dans cette bonne ville ». Béatrix venait de « baptiser » la ville.

Elle baptiste la ville mais aussi lui accorde des franchises. L’usage du « bon » dans le bourg (cette ville fortifiée), signifie que la ville possède certains privilèges. Elle fit d’ailleurs élever le château de Bonneville et renforce et entretient les défenses de la ville.

Elle semble affectionner tout particulièrement cette ville et y fait plusieurs séjours. De nombreux actes et chartes émanant de la Dauphine y sont signés en 1283, 1288, 1290.

La découverte de Bonneville, l’ancienne capitale du Faucigny, peut aussi se poursuivre grâce à des visites guidées proposées par la ville.

Aujourd’hui, vous pouvez venir visiter le château de Bonneville. Pour voir ce lieu presque millénaire de vos propres yeux, prenez la sortie n°16 Bonneville-Centre depuis l’A40. Pour préparer votre voyage hors du temps, n’oubliez pas de consulter l’info trafic.

Fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *