Image pour Golf à Chamonix Mont-Blanc
Nos aventures

Golf à Chamonix Mont-Blanc

📺 Direction le golf de Chamonix Mont-Blanc pour découvrir le swing de Céline. Passionnée de golf, venez découvrir avec elle ce parcours exceptionnel et les joies de ce sport de précision en plein air.

Une des passions de Céline ? Le golf. C’est un jeu qui se pratique par passion. Le golf est un sport difficile qui nécessite une bonne condition physique pour pouvoir jouer pleinement ses coups durant 10 à 11 km à pied. Céline aime particulièrement ce sport qui allie sport et nature, avec le calme de la campagne et la compagnie des animaux.

Sur le parcours de golf à Chamonix Mont-Blanc, le contact avec la nature permet d’être loin de l’agitation quotidienne. Marcher pendant 4 heures sur de l’herbe, à côté des écureuils permet à Céline de se vider la tête et se concentrer sur son jeu.

J’aime énormément jouer à Chamonix, je pense sincèrement que c’est un des plus beaux golfs que j’ai fait, le panorama sur les montagnes et le Mont-Blanc est exceptionnel.

Céline Coudurier

Les golfs sont souvent situés dans de beaux endroits préservés et Céline aime en découvrir de nouveaux lors de ces voyages.

Les parents de Céline, originaires de la Bretagne, ont quitté leur région pour la Haute-Savoie, la variété de ses paysages et le travail. Née à Ambilly, Céline ne quitterait pas sa région natale. Pas du tout urbaine, elle aime particulièrement les montagnes et le pouvoir de chausser à tout moment ses baskets et se retrouver dans la nature à deux pas de chez elle. Passionnée de golf mais aussi de course à pied comme Julien, Céline ne s’arrête jamais profitant ainsi des beaux paysages qu’offrent la Haute-Savoie. Céline est responsable de la communication externe chez ATMB.

Parcours golf de Chamonix Mont-Blanc
Parcours de golf de Chamonix Mont-Blanc

Les règles du golf

Le but est très simple : faire rentrer en un minimum de coups une balle dans 18 trous répartis sur un parcours fléché d’environ 7 000 mètres. Un trou peut être distant du départ de 100 mètres à plus de 500 mètres.

Le « par » est le score qu’il faut faire du départ d’un trou jusqu’à mettre la balle dans le trou situé sur le green.
Lorsque la distance est comprise entre 100 et 228 mètres, il doit être joué en 3 coups, appelé « par 3 ».
Lorsque la distance est comprise entre 229 et 434 mètres, il doit être joué en 4 coups, appelé « par 4 ».
Au-delà de 434 mètres, il doit être joué en 5 coups, appelé « par 5 ».
L’objectif du golfeur est d’atteindre le « par » demandé : aller loin, être droit et être précis.

Une partie de golf qui s’élance pour 18 trous peut être composée au maximum de 4 joueurs. La plupart du temps, il faut réserver son départ à l’avance. Un départ de golf pour une partie a lieu toutes les 10 minutes en général.

Les différents types de clubs

Clubs de golf

Au golf, on utilise au maximum 14 clubs qui aident à réaliser les différents coups. Les clubs se différencient par rapport à leur longueur et à l’angle qu’il propose par rapport à la tête du club (partie qui tape la balle).

On peut utiliser des clubs en bois, en fers, des hybrides ou le putter.
Les clubs en fers sont utilisés pour les distances inférieures à 200 mètres ou lorsque la balle est difficile à jouer.
Les clubs en bois permettent de faire les coups les plus « longs ». Jusqu’à 270 mètres pour les champions.
Les clubs hybrides sont des clubs mélangeant les designs des clubs en fer et des clubs en bois.
Le putter s’utilise lorsqu’on a atteint le green.

Les clubs de golf sont aussi choisis selon la préférence du golfeur.

Les types de coups

On distingue deux types de coups : le « grand jeu » et le « petit jeu ».

Le « grand jeu » correspond aux grands coups qui permettent de se rapprocher de la cible en faisant un maximum de distance par coup en évitant les arbres, les obstacles d’eau, de sable, etc…

Le « petit jeu », lui, correspond aux coups dessous de 50 mètres. Il faut être très précis pour faire tomber la balle au bon endroit et survoler les obstacles qui deviennent de plus en plus nombreux lorsqu‘on s’approche du trou.

Le golf en compétition

Au tout début de sa carrière de golfeuse, Céline a joué en compétition.

Pour jouer au golf il faut en « avoir le droit ». Il faut d’abord apprendre à envoyer la balle sur un espace d’entrainement, qu’on appelle le « practice ». Il faut aussi apprendre les règles et l’étiquette de golf, c’est-à-dire la bonne conduite du jeu pour que la partie soit « sûre ». Le golf peut être dangereux, une balle de golf peut blesser de façon très grave. Ensuite, le joueur passe un « examen » que l’on appelle « carte verte ». Son obtention permet l’accès au parcours de golf.

En ayant la carte verte, vous pouvez essayer d’obtenir un classement, en faisant des compétitions. Un chiffre, nommé « handicap », détermine la valeur du joueur. Ce handicap va de 54, pour les débutants, à 0, pour les professionnels.

Ce handicap est calculé en fonction de vos coups. Un joueur avec un handicap de 54 est un joueur qui fait en moyenne 3 coups de plus que le « Par » par trou. Un joueur avec un handicap de 36, lui, fait en moyenne 2 coups de plus que le « Par » par trou, etc.

Ces handicaps déterminent le classement en compétition. C’est une moyenne sur un parcours, mais qui fait référence pour juger le niveau de jeu des golfeurs.

Certains golfs, notamment à l’étranger ou encore des golfs prestigieux dont le parcours est très technique, demandent un handicap minimum pour pouvoir le jouer, souvent entre 29 et 36.

Céline s’est classée jusqu’à 28 afin de pouvoir jouer sur la plupart des parcours. Depuis quelques années, elle a préféré laisser de côté la compétition pour pouvoir jouer en détente. Elle préfère jouer en compagnie de son conjoint ou de ses amis avec moins de pression..

Les qualités d’un bon golfeur

Le golf est une agréable promenade gâchée par une petite balle blanche.

Marc TWAIN, écrivain

Le golf oblige à beaucoup de persévérance. Le geste de golf est très exigeant en termes de coordination, d’amplitude, de vitesse. Le golf demande également de la précision, de l’endurance, de la technique, de l’adresse, de la concentration. La pratique régulière et l’entrainement sont essentiels.

Le coup tiré dépend de beaucoup de paramètres, notamment extérieurs. Il faut prendre en compte la hauteur de l’herbe, le sol mouillé, la pente, si la balle est placée plus haut que vos pieds ou alors plus bas, le vent, … Il est donc important de rester calme et avoir une bonne maitrise de soi pour ainsi continuer la pratique dans de bonnes conditions.

Un moment convivial

19ème trou au golf

Le golf peut se jouer en solo, ou en équipe. Deux contre deux, la « compétition » entre les golfeurs reste bon enfant et challengeant. Au final, l’équipe qui perd paye l’apéro ! Un moment convivial qui permet aux joueurs de bien récupérer. Le 19ème trou est d’ailleurs très célèbre au golf, certains bars de golf s’appellent à juste titre, le 19ème.

Fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *