Image pour Les Dolmens de Haute-Savoie
Podcast : A vol d'oiseau

Les Dolmens de Haute-Savoie

🎙️ Direction les Dolmens de Haute-Savoie pour un voyage dans le temps à l’époque néolithique.

Les dolmens, témoins de l’époque néolithique

L’époque néolithique commence au Proche-Orient vers 8 000 av. J-C. Cette époque est marquée par l’apparition de l’agriculture. Ce fut une véritable révolution à cette époque. En effet, le mode de vie des humains change. Ils décident de se sédentariser et de construire des villages. Ils commencent à cultiver des céréales et des légumineuses et deviennent producteurs. Ils développent aussi la production de poterie et la métallurgie. Cette époque prendra fin avec l’apparition de l’écriture et le début de l’Histoire avec un grand H.

De cette époque, des monuments massifs ont été laissés dans quelques endroits d’Europe. Ces monuments s’appellent les mégalithes. Ce sont des constructions qui utilisent des grands blocs de pierre. Il en existe plusieurs types :

  • Le plus célèbre, le menhir : un bloc de pierre unique.
  • L’alignement : qui se compose de plusieurs menhirs.
  • L’allée couverte.
  • Le cromlech.
  • Et enfin le dolmen. Le dolmen a la forme d’une table. Il est constitué d’une dalle en pierre reposant sur des piliers en pierre.
Dolmen la Cave aux Fées ©gaylord_pedretti_ATMB
Dolmen la Cave aux Fées ©gaylord_pedretti_ATMB

Le saviez-vous ?

Les dolmens seraient a priori des constructions funéraires.

Découvrir d’autres lieux historiques à visiter :

Les 4 dolmens de Haute-Savoie

Nous comptons en France près de 4 500 dolmens. La plupart se situent en Bretagne. En Haute-Savoie, nous comptons 4 dolmens connus avec certitude. Deux dolmens ont été détruits : celui de Cranves en 1864 et celui de la Pierre aux Fées de Pers-jussy. Il reste deux dolmens : la Pierre aux Fées de Reignier et la Cave aux Fées de Saint-Cergues.  

Le dolmen « La Cave aux Fées »

Au pied du massif des Voirons et proche d’Annemasse se trouve le village de Saint-Cergues. C’est un point de passage obligé pour rejoindre le lac Léman ou la ville de Thonon-les-Bains. C’est dans ce village que vous pouvez découvrir l’un des deux dolmens de Haute-Savoie. Ce dolem appelé la Cave aux Fées ou Chambre aux Fées de Saint-Cergues est reconnue comme l’une des plus anciennes constructions de Haute-Savoie.

Le dolmen est recouvert d’une dalle en arkose brisée en deux parties. La table de couverture est impressionnante. Avec une longueur d’environ 5 mètres, une largeur de 3.20 mètres et une épaisseur de 0,40 mètre, on estime son poids à 15 tonnes !

La chambre est délimitée par six orthostates.

Dolmen la Cave aux Fées
Dolmen la Cave aux Fées ©gaylord_pedretti_ATMB

Le saviez-vous ?

Un orthostate est une pierre dressée et plantée à la verticale ou sur le chant.

Un relevé effectué en 1886 aurait démontré que l’orthostate situé à l’extrémité nord atteindrait 2.80 mètres de hauteur.

Lors de fouilles, quelques ossements calcinés, des fragments de poterie comportant des décors géométriques réalisés avec un peigne à dents carrées auraient été retrouvées.

Suite à un glissement de terrain, une partie du dolmen La Cave aux Fées est enterrée. Le sol de la chambre se situe à 1.50 mètre en-dessous du niveau du sol environnant. 

Le Dolmen de la Pierre-aux-Fées

Le deuxième dolmen de Haute-Savoie toujours conservé est le Dolmen de la Pierre-aux-Fées. Aussi appelé Pierre des morts, l’édifice se situe à Reignier, plus précisément sur la plaine des Rocailles.

Ce dolmen est un témoin de l’époque glaciaire. Il est composé d’une table en granit du Mont Blanc “protogine” de 4,5 mètres par 4,90 mètres qui est posée sur 3 orthostates. Les piliers mesurent 2 mètres de large et ont une hauteur allant de 1,60 à 1,80 mètres.

Le dolmen délimite une chambre ouverte situé côté Sud-Ouest. Elle abrite à l’intérieur un bloc quadrangulaire de 3 mètres de côté.
Ce dolmen daterait entre 3 200 et 2 800 avant notre ère. En 1819, il est mentionné pour la 1re fois comme autel druidique.

Le saviez-vous ?

Un autel druidique est une table servant lors des cérémonies des druides.

Aujourd’hui, le Dolmen de la Pierre-aux-Fées est classé monument historique par arrêté préfectoral du 10 juin 1910.  

Les légendes du Dolmen de la Pierre-aux-Fées

De nombreuses légendes sont liées à cet édifice. L’une raconte que les fées auraient porté sur leur tête des blocs afin de s’abriter lors d’un violent orage.

Intérieur du Dolmen Cave aux Fées
Intérieur du Dolmen Cave aux Fées ©gaylord_pedretti_ATMB

Mais la légende la plus connue est celle du chevalier Aymon de Bellecombe. Amoureux, il souhaitait épouser Alice du Châtelet. Cependant, son père le Baron du Châtelet trouvait le chevalier trop pauvre et pas assez noble. Afin d’éloigner le prétendant de sa fille, le Baron mit une condition à son consentement. Le chevalier devait réunir en un même lieu et avant le lever du jour, des grosses pierres de la plaine des Rocailles pour en faire une table pour le festin nuptial. Grâce à l’aide des fées, le Chevalier réussi à ériger le dolmen et pu ainsi épouser la fille du baron.

Pour découvrir les Dolmens de la Haute-Savoie, prenez la sortie n°15 Vallée Verte sur l’A40. Avant de partir, n’oubliez pas de consulter l’info trafic.

Fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour permettre la publication et le suivi de vos commentaires, nous collectons votre nom, adresse électronique et adresse IP. Votre adresse électronique et adresse IP ne seront pas publiées en commentaire et vos données personnelles sont uniquement destinées au personnel habilité. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles liée à la gestion des commentaires (Cliquez ici)

Limité à 500 Ko. Types autorisés : jpg, jpeg, gif et png Taille de l'image non conforme (500 ko maximum)