Image pour Entremont et son abbaye Sainte-Marie
Voyages en podcast

Entremont et son abbaye Sainte-Marie

🎙️ Partons découvrir l’étonnant village historique d’Entremont. Un village ayant connu une grandeur religieuse, avant de devenir une zone franche quelques fois empruntée par des contrebandiers.

Frontière naturelle entre le Faucigny et le Genevois, Entremont est un petit village de moins de 700 habitants. C’est un village ayant une riche histoire. Elle commence lorsque le village a connu une grandeur religieuse avec sa célèbre abbaye.

Découvrir d’autres sites historiques :

L’abbaye d’Entremont

En 1115, deux chanoines originaires de l’abbaye d’Abondance s’installent à Entremont et établissent un prieuré. 
Quarante ans plus tard, ces religieux décident de fonder l’abbaye d’Entremont. En 1154, douze chanoines résident dans la bâtisse.

En 1225, le Comte de Genevois Guillaume II décide d’ériger l’abbaye d’Entremont en Seigneurie. Le titre de l’abbé change. Il devient Seigneur d’Entremont.

Au Moyen-âge, les nobles admiraient la vie des religieux d’Entremont et le village brillait de ses richesses. Richement doté par les comtes aux alentours, le monastère posséda, les bois, les eaux et les montagnes de la vallée, des terres à Cenise, au-dessus du Petit-Bornand, à la Roche-sur-Foron, au Grand-Bornand, à Amancy, Groisy ou encore Thônes. Il posséda également des moulins à Cran près d’Annecy, des vignobles sur la côte d’Arve en Faucigny, à Saint-Sigismond et à l’Hôpital-sous-Conflans qui prendra plus tard le nom d’Albertville.

Les chanoines multipliaient les défrichements, augmentant ainsi les champs et pâturages.

Pendant près d’un siècle, l’abbaye d’Entremont exerça une influence spirituelle et matérielle considérable.

Cependant, en 1777, l’abbaye est officiellement supprimée.

Abbaye Sainte Marie d'Entremont
Abbaye Sainte Marie d’Entremont ©celineducrettet

Près de 20 ans plus tard, en 1793 plus exactement, Entremont, qui appartient alors au canton de Grand-Bornand, participe à la révolte de Thônes. Une révolte contre l’occupation française et la chasse aux prêtres réfractaires. Malheureusement, suite à cette guerre, une partie de l’abbaye fut démolie.

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, la partie de l’abbaye qui est restée debout a servi de presbytère, d’école ou encore de mairie.

Aujourd’hui, l’abbaye d’Entremont propose des visites guidées du lieu.

Entremont : commune frontière entre la France et la Suisse

En avril 1860, les savoyards votent à une majorité écrasante pour le rattachement de la Savoie à la France : près de 131 000 votants et seulement 255 voix « contre ».

Afin de continuer le commerce avec le Genevois, les « Savoyards du Nord » du Chablais et du Faucigny votèrent pour l’Annexion. À la suite de cela, la zone franche, qui existait depuis 1815, fut alors élargie pour le commerce. Entremont fit partie des villages de cette « Grande Zone Franche » et devient alors une commune frontière avec la Suisse.

L’info en plus :

« Une zone franche est région frontière où les marchandises étrangères pénètrent librement, sans formalité ni paiement de droits. »
Source : Larousse

Le nouveau statut du village permet le développement de nombreux commerces et celui de l’artisanat.

De 1860 à 1914, le commerce à Entremont est florissant. On compte même jusqu’à 6 épiceries ! Les habitants de la commune, mais aussi des communes voisines comme Thônes ou le Grand-Bornand, venaient se ravitailler dans ces commerces qui vendent des produits détaxés.

Lors d’achat de marchandises, vous deviez en faire la déclaration aux douaniers français en quittant la zone et il vous était demandé de verser une taxe pour chaque article.

Mais certains profitent de cette zone pour mener une activité illicite et arrondir leurs fins de mois. Ces contrebandiers achètent dans la zone détaxée des marchandises provenant de Suisse, d’Italie ou encore d’Angleterre pour ensuite les revendre hors zone à des prix attractifs ! Pour cela, ces arnaqueurs devaient passer par des sentiers de montagne ou par la douane en inventant des cachettes insolites.

L’info en plus :

« On raconte que les jeunes filles cousaient de petits sacs remplis de sucre et de tabac sous leur jupons… »
Source : Association pour la sauvegarde du patrimoine d’Entremont

Le village au milieu des monts

À Entremont, une vue sur les monts de Haute-Savoie s’offre à vous. Depuis le versant de la rive droite du Born, vous pourrez apercevoir le Rocher de Salin avec en arrière-plan le Pic du Jallouvre. Profitez d’être dans ce beau petit village pour voir également l’Aiguille Verte qui culmine à 4 122 mètres. Enfin, vous pouvez apercevoir le Roc des Tours et le Roc de Charmieux.

Le fromage d’Entremont : emmental, raclette …

Le village d’Entremont est également connu pour son fromage. Emmental, fromage à raclette ou encore fromage bio, les fromages d’Entremont sont réputés.

L’histoire du fromage d’Entremont débute en 1948 lorsque trois frères décident de créer leur fromage proche de l’emmental. Après seulement deux années, leur fromage devient déjà célèbre dans la région. Suite à cela, les frères décident de commercialiser leur fromage.

Entremont, à moins d’une heure d’Annecy

Pour accéder au village d’Entremont, vous avez seulement 40 minutes de route depuis Annecy. Depuis la vallée de l’Arve, vous pouvez prendre l’A40 jusqu’à la sortie n°17 Bonneville Zones Industrielles pour ensuite prendre la départementale D12 jusqu’à Entremont. Pensez au covoiturage !

Avant de visiter l’abbaye du village ou d’encore déguster du bon fromage, pensez à préparer votre sortie à Entremont en consultant l’info trafic.

Fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *