Image pour La Dranse
Voyages en podcast

La Dranse

🎙️ Direction la Dranse, un cours d’eau alpin, qui se jette dans le Lac Léman et la réserve naturelle nationale du delta de la Dranse accueillant une faune et une flore importantes.

La Dranse est un affluent du Rhône qui se jette dans le lac Léman. Située près de Thonon-les-Bains, elle a une longueur de plus de 49 km. Ce cours d’eau est une union de trois rivières de montagne du Haut-Chablais à savoir la Dranse d’Abondance, la Dranse de Morzine et le Brevon.

Découvrir d’autres lieux et activités proches du lac Léman :

La Dranse et son delta

La Dranse est un cours d’eau alpin. L’eau de cette rivière provient essentiellement de la fonte des neiges avec une petite composante pluviale. Son débit est alors différent suivant les saisons : le printemps, le cours d’eau voit son débit augmenté, puis, fin juin, le débit se met à baisser. Le delta de la Dranse est issu de la retraite du glacier des Alpes et des variations du lac Léman. C’est le dernier delta lacustre sauvage des rives du lac Léman.

La Dranse vue du ciel ©gaylordpedretti-ATMB

La réserve naturelle nationale du delta de la Dranse

La Dranse ©gaylordpedretti-ATMB

Cette rivière se situe dans la réserve naturelle nationale du delta de la Dranse. Cette réserve a été créée en 1980. C’est un certain Paul Géroudet, un des plus éminents ornithologues européens du XXe siècle, qui a fondé ce site. Dans les années 1930, Paul Géroudet découvre l’intérêt ornithologique de ce secteur. Souhaitant le préserver, il lance l’idée d’une réserve naturelle qui verra le jour en 1980.

Aujourd’hui, la réserve naturelle a une surface de 52 hectares. Cette réserve offre une grande richesse botanique et ornithologique et protège les berges sur quelques kilomètres.

La réserve est accessible depuis les deux rives de la Dranse. Quelques sentiers permettent de parcourir ce lieu riche en flore et en faune.

La faune et la flore

Le delta possède des endroits humides mais également des endroits secs, caillouteux… La diversité de ses milieux naturels permet d’abriter et de posséder une faune et une flore importantes.

Près de 800 espèces de flore vivent dans le delta de la Dranse, l’équivalent au tiers de la flore haut-savoyarde. La réserve compte 23 espèces d’orchidées. Parmi elles, vous pourrez voir une espèce montagnarde subalpine : la Campanule fluette. Vous pourrez également apercevoir des espèces étrangères à la flore locale comme le Pavot somnifère.

La Dranse ©gaylordpedretti-ATMB

Une flore riche mais une faune également bien présente. Parmi ces espèces animales, nous retrouvons évidemment beaucoup d’oiseaux. Vous pouvez apercevoir des petits gravelots, des goélands cendrés mais également des mouettes rieuses et des nettes rousses.

La réserve de la Dranse est également l’unique lieu de nidification de la Sterne pierregarin pour tout le bassin supérieur du Rhône.

L’info en plus :

La sterne pierregarin est aussi appelée l’hirondelle de mer. Elle est reconnaissable grâce à ses longues ailes, sa tête noire, son bec rouge à la pointe noire et son plumage blanc et cendré. Elle se nourrit essentiellement de petits poissons qu’elle peut trouver dans le lac Léman ou dans la Dranse.

Près de 200 espèces d’oiseaux s’arrêtent dans la réserve naturelle de la Dranse lors de leur migration. En effet, cette réserve est située sur une des grandes voies de migration européennes. Une aubaine pour tous ces volatiles.

En plus des oiseaux, vous retrouverez d’autres espèces animales comme les castors.

Rafting dans la Dranse

Pour les amateurs de sensations fortes, vous pouvez vous mettre à l’eau et faire du rafting dans la Dranse. Cette rivière accueille cette pratique depuis le début des années 1980. C’est un site réputé qui propose 10 km de rivière navigable. Franchissez des rapides inaccessibles avec cette embarcation insubmersible et stable. Avec sa forte capacité de chargement, vous pourrez profiter de l’activité en famille ou entre amis.

L’info en plus :

Le rafting est né pour permettre l’exploration, le transport de personnes et de marchandises dans les descentes des fleuves à rapides de l’Ouest américain.

Pour venir enfiler vos combinaisons et dévaler les rapides de la Dranse, prenez la sortie n°15 Vallée Verte sur l’A40. Avant de découvrir ce lieu unique, n’oubliez pas de consulter l’info trafic.

Fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *