Image pour La Savoie : célèbre barque du Lac Léman
Voyages en podcast

La Savoie : célèbre barque du Lac Léman

🎙️ Direction le Léman pour monter à bord de la célèbre barque du lac  "la Savoie".

« La Savoie » : une barque historique au lac Léman

Ayant son port d’attache au lac Léman, la famille Péray de Meillerie souhaitait une embarcation. La famille confia le projet à Prudent Bordard qui construisit la première barque « la Savoie » en 1896. À cette époque, la barque s’appelait le n°513. Elle naviguera quelques décennies pour ensuite être malheureusement démolie en 1945.  

Découvrir d’autres lieux et activités proches du lac Léman :

Une reproduction à l’identique 

En avril 1992, un groupe de l’association « Mémoire du Léman » eu l’idée de « rendre à la rive Française le plus beau bateau de son histoire ». 
 
Une réplique sera alors construite durant l’été 1997. Durant 3 ans, le chantier de construction ouvert au public amena plus de 30 000 visiteurs. 

La barque fut reproduite à l’identique. Les plans établis pour le n°513 par l’architecte naval P.A. REYMOND furent repris pour la reconstruction et les ouvriers utilisèrent les mêmes matériaux et les mêmes outils qu’à l’époque. 
 
En hommage à son ancêtre, la barque sera enregistrée sous le nom de Savoie 513. 
 
La barque fut mise à l’eau le 11 juin 2000 devant 25 000 spectateurs sur le port de Thonon. 

La barque "La Savoie" sur le lac Léman
La barque « La Savoie » sur le lac Léman ©ATMB

Les chiffres de la barque « la Savoie » 

La Savoie : 35 m de longueur
La Savoie : 8,5 mètres de largeur
La Savoie : 180 tonnes
La Savoie : 75 passagers en navigation moteur
La Savoie : 40 passagers en navigation voile

À l’heure actuelle, la barque « la Savoie » est le plus grand bateau de patrimoine reconstruit en France.  

L’architecture de la barque du lac Léman « la Savoie »

Avec ses hautes voiles latines, « la Savoie » est reconnaissable sur les eaux du Léman. En effet, avec sa voilure de 350 m², la barque est visible à des kilomètres à la ronde. Cette voilure est composée de 2 grand-voiles de 155 m2. Il y a la « Voilière » puis le « Trinquet » qui correspond à la grand-voile d’avant. La voilure dispose également d’un foc de 40 m2

L’info en plus : 

La totalité de la voilure a été réalisée par le Maitre voilier Victor Tonnerre et a été offerte par la commune de Publier. 

Le lac Léman :   

Le lac Léman offre de magnifiques paysages de bords de lacs et les édifices de la belle époque qui le bordent (dont le Palais Lumière) donnent à ce lieu, un charme naturel. 

D’une longueur d’environ 72,8 km, le lac Léman est un des plus grands lacs d’Europe. Aussi appelé le lac de Genève, il représente une frontière naturelle en deux pays : la France et la Suisse. Situé entre des vallées alpines, le lac Léman a une situation privilégiée. Depuis la préhistoire, il représente un axe majeur du trafic commercial.  

La saviez-vous ?

Le lac Léman passionne. En 1842, Lamartine a publié un long poème qui évoque les berges du lac intitulé Ressouvenir du Lac Léman. 

La navigation sur le lac Léman 

Déjà à l’époque romaine, la navigation était intense sur le lac Léman. De nombreuses embarcations faisaient le voyage entre le Rhône et le Rhin en passant par les lacs Léman et de Neuchâtel. 

"La Savoie" sur le lac Léman
« La Savoie » sur le lac Léman

Au Moyen Âge, les marchandises en provenant d’Orient transitaient par le lac Léman. Un trafic important lié aux mers souvent agitées et peu sûres qui obligeaient les marchands à passer par les grands cols alpins dont le Grand-Saint-Bernard et le lac Léman. Les bateaux qui transitaient étaient essentiellement des bateaux à fond plat, à voiles carrées, semblables aux gabares de la Loire et de la Garonne. 

Au XIXe siècle, la barque du Léman répond aux besoins de développement des grandes villes riveraines. Cela lui permettra d’arriver à son apogée. Pendant plus d’un siècle, plus d’une centaine de bateaux sont construits et amenés vers le lac Léman.  

L’info en plus :

Les barques du Léman portaient de 80 à 220 tonnes de marchandises et nécessitaient la présence de quatre à cinq bateliers. 

Cependant, le développement du train, des routes au XXe siècle fit disparaître petit à petit ces embarcations. 

Il ne reste de ces embarcations élégantes que des affiches touristiques et cartes postales de la Belle Époque.  

Les dernières embarcations   

Seulement quelques embarcations naviguent encore sur les eaux du Léman. En Suisse, la Vaudoise à Lausanne construite en 1932 et la Neptune à Genève construite en 1904 et sauvée de la démolition en 1974 sont les deux barques encore chanceuses à naviguer sur le lac.  

L’info en plus :

La Vaudoise et la Neptune étaient évidemment présentes à Thonon le 11 juin 2000, pour le lancement de barque « la Savoie ». 

Côté français, il reste également l’Aurore, installée à Saint-Gingolph, qui navigue sur le lac. Toutes ces embarcations ainsi que la Demoiselle se retrouvent quelques fois pour incliner leurs antennes parmi les voiliers de plaisance et les unités modernes de la CGN. 

La Compagnie Générale de Navigation (CGN) sillonne tous les jours le lac Léman pour notamment transporter les travailleurs frontaliers. 

Aujourd’hui, la société de la barque « la Savoie » propose des promenades sur le lac Léman, des croisières découvertes ou encore des événements à vivre à bord de « la Savoie ».  

Croisières CGN Yvoire Suisse
Croisières CGN

Si vous souhaitez découvrir cette barque emblématique du lac Léman, prenez la sortie n°15 Vallée Verte sur l’A40. Pour préparer votre sortie, n’oubliez pas de consulter l’info trafic.

Fermer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *